transport de personne à mobilité réduite

Le marché du TPMR

Scheyma Revolys 8 septembre, 2021

En France, le handicap touche 12 millions de français, ce qui représente environ 18 % de la population. Parmi eux, 850 000 ont une mobilité réduite. Le TPMR permet de répondre à la demande grandissante de solutions de transport adaptées aux personnes à mobilité réduite. 
À travers cet article, découvrez le marché du transport de personnes à mobilité réduite.

Le transport des personnes à mobilité réduite

Qui sont les personnes à mobilité réduite ? 

Selon la définition légale, la catégorie des personnes à mobilité réduite prend en compte les personnes âgées, en situation de handicap ou en perte d’autonomie nécessitant une aide au déplacement. Les femmes enceintes ou avec des enfants en bas âge (avec une poussette), les personnes accidentées, les personnes de petite taille, et enfin les personnes transportant des bagages lourds sont également compris.

Pour résumer, la mobilité réduite définit une personne qui a des difficultés à se déplacer provisoirement ou de façon permanente et qui a du mal à utiliser les transports publics.

Ainsi, les facteurs susceptibles de réduire la mobilité d’une personne peuvent être un accident, une maladie, la grossesse, ou un encombrement.

Quelles sont les particularités du transport des PMR ? 

transport de personne à mobilité réduite

Certaines personnes dont la mobilité est réduite nécessitent une prise en charge et des besoins spécifiques et ne peuvent pas emprunter les transports en commun ou la voiture. Pour autant, les PMR doivent pouvoir effectuer le cours de leur journée comme tout le monde. Pour répondre à cette problématique, un véritable marché s’est créé, celui du transport des personnes à mobilité réduite

Le transport de personnes à mobilité réduite est un service de transport à la demande qui s’effectue dans des véhicules adaptés et sécurisés aux besoins du bénéficiaire qui peuvent être modulables et convertibles. Les véhicules TPMR sont soumis à une réglementation spécifique. 

Pour les personnes en fauteuil roulant, les véhicules TPMR sont équipés de rampes et d’élévateurs permettant de monter à bord et de descendre, ainsi que des arrimages et des ceintures de sécurité pour maintenir en place les fauteuils.

Les modes de transport des PMR

Le budget de la Sécurité Sociale consacré aux remboursements des transports des patients malades s’élèvent à plus de 4 milliards d’euros. 

On distingue 2 modes de transport sanitaire terrestre pour les personnes à mobilité réduite selon les besoins : l’ambulance et le transport assis professionnalisé (TAP) comprenant les véhicules sanitaires légers (VSL) ou les taxis conventionnés.

Si l’individu a besoin d’être allongé, semi-assis, sous oxygène, brancardé, porté, ou transporté dans un véhicule stérilisé, le transport s’effectuera en ambulance. L’ambulance est un véhicule spécialement aménagé et équipé du matériel nécessaire pour l’occasion.

Les personnes nécessitant une aide au déplacement, ou celles atteinte d’une incapacité intellectuelle ou psychique, ou encore les personnes à risque qui ont besoin de se déplacer dans un véhicule respectant les règles d’hygiène et limitant le risque d’infection peuvent se voir prescrire un mode de transport assis professionnalisé : un VSL ou un taxi conventionné. 

Les transports assis professionnalisés

chauffeur pour handicapé

Les VSL sont des véhicules légers (types berline, monospace, break, etc.) qui ne sont pas équipés de matériel de secours et qui n’interviennent pas lors d’interventions délicates. En effet, ces véhicules sont spécialisés dans le transport de patients malades en position assise.

Un véhicule sanitaire léger peut être prescrit en cas de besoin d’une aide technique (béquille, déambulateur, etc.), nécessité d’accompagnement ou risque d’effets secondaires.

Un taxi conventionné est un taxi habilité à transporter des personnes dont le trajet est remboursé par la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie). Il doit être titulaire d’un agrément de l’Assurance Maladie.

Selon le Code de la Sécurité Sociale fixant le référentiel de prescription des transports.

Le remboursement des courses par la sécurité sociale 

Si les conditions de santé le justifient, les trajets sont prescrits par un médecin et sont remboursés par l’Assurance Maladie. Les frais de transport sont pris en charge à hauteur de 65 % et dans certains cas à hauteur de 100 %.

Pour être remboursé, peu importe le mode de transport, il faut impérativement :

  • soit une prescription médicale du médecin indiquant le moyen de transport le plus adapté à l’état de santé du patient
  • soit une convocation (du service médical de l’Assurance Maladie, d’un médecin expert, d’un fournisseur d’appareillage, etc.).

Il faut pouvoir présenter ce document avant la prise en charge. Sauf en cas de situation d’urgence.

Le mode de transport prescrit doit être respecté pour que le remboursement soit pris en compte, sauf si la personne emprunte un mode de transport moins cher.

Les déplacements effectués par moyens personnels (accompagnement, transport en commun) peuvent également être pris en charge par l’Assurance Maladie.

Les chauffeurs TPMR

Il est nécessaire d’être bien formé à l’accueil et à la sécurité des personnes à mobilité réduite. Il s’agit d’une activité qui peut parfois demander de porter des charges ou d’intervenir pour les gestes de premiers secours.

Ce métier honorable permet l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie et la poursuite de leurs activités en les conduisant. 

Le chauffeur de personne à mobilité réduite apporte son aide depuis le lieu de prise en charge jusqu’à sa destination. Il doit pouvoir posséder certaines qualités comme la ponctualité et la patience. 

Des chauffeurs compétents : la formation TPMR

Pour apporter les compétences nécessaires aux métiers, une formation dans le transport de personnes à mobilité réduite est mise en place.

Grâce à cette formation, les chauffeurs sont sensibilisés et formés sur l‘accueil et la prise en charge des différentes formes de handicap, mais ils apprendront aussi les gestes de secourisme et obtiendront un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail

Vous êtes intéressé par cette formation ? Prenez RDV avec notre conseillère !

La formation TPMR permet de répondre aux exigences définies par la Convention Collective des Transports pour les conducteurs dans le cadre des accords d’exploitation avec les autorités organisatrices de transports (centres hospitaliers, cliniques, mairies, groupements de communes, conseils généraux, CPAM, etc.).

Revolys propose une formation TPMR pouvant avoir lieu en ligne (hors partie secourisme qui se fait obligatoirement en salle) ou dans vos locaux pour les entreprises avec une flotte de plusieurs véhicules et qui souhaite ajouter cette activité.

À travers la formation TPMR, les stagiaires découvrent les techniques sur la prise en charge des PMR (personnes à mobilité réduite) et acquièrent des connaissances sur le public et l’attitude professionnelle face au handicap, les règles de bonne conduite, la maîtrise des véhicules TPMR aménagés ainsi que l’accompagnement nécessaire des personnes à mobilité réduite.

En fin de session, la participation à la totalité de la formation permet la délivrance d’une attestation de chauffeur PMR et un certificat de Secouriste SST.

La partie secourisme de votre formation TPMR est finançable par votre Compte professionnel de formation. 

Le transport de personnes à mobilité réduite TPMR permet aux personnes les plus fragiles de continuer leurs activités au quotidien malgré leurs difficultés. Si vous aussi vous souhaitez contribuer à améliorer le quotidien des personnes dont la mobilité est réduite, formez-vous au transport de personnes à mobilité réduite.

Rejoignez-nous sur Facebook pour retrouver l’actualité du secteur !